Accès à la langue et à la culture, vecteur d’insertion fondamental.

Il n’est pas possible de parler d’insertion si on n’a pas les bases essentielles pour d’une part devenir autonome (se débrouiller seul dans la Cité), d’autre part tenter de trouver un premier emploi ou une première formation qualifiante.

Équipe du pôle Insertion par le Français et le Langage :
– 1 coordinatrice
– 24 formateurs bénévoles
 Sessions :
– 5ateliers le matin les lundi/mardi et jeudi (6 h par semaine)
– 4 ateliers l’après-midi (14h/16h)
– 3 ateliers soir de 18h30 à 21h (4h/semaine)
6h/personne sur 40 semaines soit 240h/an par personne
ASL : 130 inscriptions
Formation linguistique
DILF : 26 personnes inscrites, 26 reçues
DELF A1 : 11  personnes inscrites, 11 reçues
Partenaires internes :
Espace Public Numérique – Travail Au Clair – Antenne RSA – Multi-Accueil- La Bulle d’air – pôles CASP
Partenaires externes :
Centre social Cerise – Croix Rouge – Centre de santé Réaumur – ECRIMED/ RADyA – Fédération des Centres sociaux – AS du 2 – Protection Maternelle et Infantile/CRIPS – Association franco chinoise Pierre Ducerf (3ème) – EJA- Ligue des droits de l’homme…

Afin que la plupart des femmes puissent bénéficier des différents cours les amenant à l’autonomie, La Clairière-CASP a mis en place depuis des années un « espace petite enfance » permettant de garder les enfants en bas âge durant les heures de cours.
Cet espace est un lieu de première socialisation des enfants mais aussi un endroit où le lien parents-enfants peut se retrouver renforcé.

 

Nous avons mis en place depuis plusieurs années (et développé plus particulièrement ces dernières années), une plate-forme de formations de base, essentielles, qui se décline ainsi :

 

L’accès au langage : première entrée pour la citoyenneté

 

Nous proposons tout au long de l’année deux types d’action dans le domaine de l’apprentissage du français, trois jours par semaine. Ces activités mobilisent à la fois une coordinatrice pédagogique salariée et des équipes bénévoles formés (formations constamment actualisées) pour un public adulte migrant, porteur d’une culture, scolarisé ou non dans sa langue maternelle.

 

L’objectif est de favoriser :
– la compréhension, l’autonomie, la citoyenneté
– l’appropriation des espaces publics et des cadres sociaux et culturels de son environnement.

 

1/ Ateliers de savoir Socio-Linguistiques (ASL)
Découverte, exploration, appropriation autour de l’oral et de l’écrit en français. Acquérir l’autonomie par les compétences sociales, interculturelles et communicatives.
2/ La Formation linguistique proprement dite avec la préparation aux diplômes d’État : DILF, DELF
– Le DILF (Diplôme Initial de Langue Française) valide les acquis à l’oral pour un public migrant débutant.
– Le DELF (Diplôme d’Etude de Langue Française) valide les acquis à l’oral et à l’écrit sur les actes de la vie quotidienne.
– Les cours du soir réunissent essentiellement un public de débutant pour un atelier découverte et un public de niveau supérieur pour un atelier appropriation.

 

3/EPN
La deuxième clef de l’insertion est l’accès à l’informatique pour éviter la fracture numérique. Le mardi est donc dédié aux apprenants des Ateliers Socio-Linguistiques qui utilisent l’outil de manière ludique.

 

4/ D’autres ateliers sont proposés comme :
« Vie citoyenne », « actions de prévention santé », « vie de quartier … A travers ces ateliers, il s’agit d’encourager la mixité sociale et l’échange interculturel, de garder une cohésion dans le groupe.

Les Ateliers Socio-linguistiques sont situés au
60, Rue Greneta 75002 Paris.

Pour plus de renseignements :
– Tel : 01 42 36 82 46
– Email : contact@laclairiere.org


➜ L’espace public numérique, l’autre service du Centre social de La Clairière-CASP

En savoir plus